Investir dans un bien immobilier n’est pas une science compliquée mais il faut connaître un minimum le marché. Cette connaissance va vous aider à comprendre quels seront les gains potentiels que vous pourrez faire grâce à votre investissement immobilier.

 

 

Le rêve de tout investisseur est d’avoir une propriété qui génère un maximum de revenus, avec un haut taux de rendement et qui coûte peu d’argent au niveau de la gestion.

 

Dans cet article, nous vous donnerons quelques indicateurs qui vous aiderons à comprendre votre investissement immobilier et ainsi vous aider à vous rapprocher de votre « idéal » immobilier.

 

 

Comprendre la plus-value immobilière

 

 

La plus-value immobilière est le profit que vous faites lorsque vous cédez un bien à prix supérieur à celui que vous avez payé auparavant.

 

Certains investisseurs acquièrent des biens immobiliers pour réaliser un profit à long terme car ils estiment que le prix augmentera avec le temps. Cette stratégie apporte peu ou pas de bénéfice à court terme car des dépenses telles que le remboursement de l’hypothèque, les frais de notaires et l’assurance doivent rentrer en considération.

 

 

Le rendement brut

 

 

C’est un indicateur qui va permettre de savoir si l’investissement est rentable ou non. Les loyers perçus sont pris en compte mais pas les taux d’intérêts et les éventuelles charges liées à la gestion du bien.

 

Le rendement brut est un indicateur souvent utilisé car il permet de comparer facilement votre taux de rendement avec celui en vigueur sur le marché.

 

Une propriété peut avoir des frais de maintenance élevé et ainsi rendre votre retour sur investissement d’un niveau faible.

 

 

Calcul

 

 

Pour calculer le rendement brut prenez le loyer mensuel multiplié par le nombre de mois dans une année et divisez par la valeur de la propriété.

 

Ensuite multipliez par 100 pour avoir un pourcentage.

 

 

Exemple

 

 

La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois

 

2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel

 

24 000€ /600 000€ * 100 = 4%

 

Le taux de rendement brut est de 4%

 

 

Le rendement net

 

 

Il s’agit du rendement de votre investissement après des dépenses telles que l’assurance, l’entretien et les frais de gestion.

 

 

Calcul

 

 

Pour calculer le rendement net prenez votre revenu locatif annuel et soustrayez vos dépenses annuelles ou de frais (impôts, assurances, réparations…) Puis divisez ce nombre par la valeur d’investissement et enfin multipliez ce nombre par 100 pour avoir un pourcentage.

 

 

Exemple

 

 

La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois cependant vous estimez perdre 5 000€ par an avec cette propriété à cause de travaux imprévus.

 

2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel

 

- 5000 € de frais.

 

19 000€ /600 000€ * 100 = 3,1%

 

Le taux de rendement net est de 3,1%

 

 

 

Le rendement dans des zones moins chères

 

 

Généralement, les rendements sont intéressants dans des zones moins recherchées. Mais des facteurs sont à prendre en compte comme celui de la maintenance, du profil des locataires et de la perspective de plus-value.

 

 

 

Investir dans un bien immobilier n’est pas une science compliquée mais il faut connaître un minimum le marché. Cette connaissance va vous aider à comprendre quels seront les gains potentiels que vous pourrez faire grâce à votre investissement immobilier.



Le rêve de tout investisseur est d’avoir une propriété qui génère un maximum de revenus, avec un haut taux de rendement et qui coûte peu d’argent au niveau de la gestion.


Dans cet article, nous vous donnerons quelques indicateurs qui vous aiderons à comprendre votre investissement immobilier et ainsi vous aider à vous rapprocher de votre « idéal » immobilier.



Comprendre la plus-value immobilière



La plus-value immobilière est le profit que vous faites lorsque vous cédez un bien à prix supérieur à celui que vous avez payé auparavant.


Certains investisseurs acquièrent des biens immobiliers pour réaliser un profit à long terme car ils estiment que le prix augmentera avec le temps. Cette stratégie apporte peu ou pas de bénéfice à court terme car des dépenses telles que le remboursement de l’hypothèque, les frais de notaires et l’assurance doivent rentrer en considération.



Le rendement brut



C’est un indicateur qui va permettre de savoir si l’investissement est rentable ou non. Les loyers perçus sont pris en compte mais pas les taux d’intérêts et les éventuelles charges liées à la gestion du bien.


Le rendement brut est un indicateur souvent utilisé car il permet de comparer facilement votre taux de rendement avec celui en vigueur sur le marché.


Une propriété peut avoir des frais de maintenance élevé et ainsi rendre votre retour sur investissement d’un niveau faible.



Calcul



Pour calculer le rendement brut prenez le loyer mensuel multiplié par le nombre de mois dans une année et divisez par la valeur de la propriété.


Ensuite multipliez par 100 pour avoir un pourcentage.



Exemple



La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois


2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel


24 000€ /600 000€ * 100 = 4%


Le taux de rendement brut est de 4%



Le rendement net



Il s’agit du rendement de votre investissement après des dépenses telles que l’assurance, l’entretien et les frais de gestion.



Calcul



Pour calculer le rendement net prenez votre revenu locatif annuel et soustrayez vos dépenses annuelles ou de frais (impôts, assurances, réparations…) Puis divisez ce nombre par la valeur d’investissement et enfin multipliez ce nombre par 100 pour avoir un pourcentage.



Exemple



La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois cependant vous estimez perdre 5 000€ par an avec cette propriété à cause de travaux imprévus.


2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel


- 5000 € de frais.


19 000€ /600 000€ * 100 = 3,1%


Le taux de rendement net est de 3,1%




Le rendement dans des zones moins chères



Généralement, les rendements sont intéressants dans des zones moins recherchées. Mais des facteurs sont à prendre en compte comme celui de la maintenance, du profil des locataires et de la perspective de plus-value.

Investir dans un bien immobilier n’est pas une science compliquée mais il faut connaître un minimum le marché. Cette connaissance va vous aider à comprendre quels seront les gains potentiels que vous pourrez faire grâce à votre investissement immobilier.

 

 

Le rêve de tout investisseur est d’avoir une propriété qui génère un maximum de revenus, avec un haut taux de rendement et qui coûte peu d’argent au niveau de la gestion.

 

Dans cet article, nous vous donnerons quelques indicateurs qui vous aiderons à comprendre votre investissement immobilier et ainsi vous aider à vous rapprocher de votre « idéal » immobilier.

 

 

Comprendre la plus-value immobilière

 

 

La plus-value immobilière est le profit que vous faites lorsque vous cédez un bien à prix supérieur à celui que vous avez payé auparavant.

 

Certains investisseurs acquièrent des biens immobiliers pour réaliser un profit à long terme car ils estiment que le prix augmentera avec le temps. Cette stratégie apporte peu ou pas de bénéfice à court terme car des dépenses telles que le remboursement de l’hypothèque, les frais de notaires et l’assurance doivent rentrer en considération.

 

 

Le rendement brut

 

 

C’est un indicateur qui va permettre de savoir si l’investissement est rentable ou non. Les loyers perçus sont pris en compte mais pas les taux d’intérêts et les éventuelles charges liées à la gestion du bien.

 

Le rendement brut est un indicateur souvent utilisé car il permet de comparer facilement votre taux de rendement avec celui en vigueur sur le marché.

 

Une propriété peut avoir des frais de maintenance élevé et ainsi rendre votre retour sur investissement d’un niveau faible.

 

 

Calcul

 

 

Pour calculer le rendement brut prenez le loyer mensuel multiplié par le nombre de mois dans une année et divisez par la valeur de la propriété.

 

Ensuite multipliez par 100 pour avoir un pourcentage.

 

 

Exemple

 

 

La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois

 

2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel

 

24 000€ /600 000€ * 100 = 4%

 

Le taux de rendement brut est de 4%

 

 

Le rendement net

 

 

Il s’agit du rendement de votre investissement après des dépenses telles que l’assurance, l’entretien et les frais de gestion.

 

 

Calcul

 

 

Pour calculer le rendement net prenez votre revenu locatif annuel et soustrayez vos dépenses annuelles ou de frais (impôts, assurances, réparations…) Puis divisez ce nombre par la valeur d’investissement et enfin multipliez ce nombre par 100 pour avoir un pourcentage.

 

 

Exemple

 

 

La valeur d’une propriété est de 600 000 euros et vous percevez un loyer de 2 000 euros par mois cependant vous estimez perdre 5 000€ par an avec cette propriété à cause de travaux imprévus.

 

2 000 €*12 mois à 24 000 euros de loyer annuel

 

- 5000 € de frais.

 

19 000€ /600 000€ * 100 = 3,1%

 

Le taux de rendement net est de 3,1%

 

 

 

Le rendement dans des zones moins chères

 

 

Généralement, les rendements sont intéressants dans des zones moins recherchées. Mais des facteurs sont à prendre en compte comme celui de la maintenance, du profil des locataires et de la perspective de plus-value.

Comprendre votre investissement immobilier

Comprendre votre investissement immobilier

ATTENTION Ce site utilise des cookies. En naviguant sur le site, vous consentez à son utilisation. En savoir plus sur le utilisation des cookies.

AccepterComment configurer