Les quartiers les plus touristiques comme le Chiado, l’Avenida da Liberdade, ou encore Príncipe Real sont évidemment les plus appréciés et donc les plus chers du moment au mètre carré.


Les prix d’ acquisition sont déjà très élevés, le potentiel de hausse sera peut-être plus faible. D’autres quartiers populaires comme l’Alfama, Graça, ou encore Mouraria sont des zones plus typiques, avec beaucoup de charme et qui commencent à être rénovées. La vie quotidienne y est très agréable, les transports très présents. Les prix restent encore abordables, entre 2.200 et 4.000 € / m2.


L’investissement peut s’avérer très rentable tant d’ un point de vue locatif, que dans l’optique d’ une revente à moyen ou long terme. À l’ouest de Lisbonne, des quartiers comme Ajuda ou Prazeres ont l’inconvénient relatif d’être éloignés du centre historique (20 minutes en transport). Ils sont actuellement moins recherchés à la location par les touristes occasionnels. Cependant, ces quartiers encore peu visibles des investisseurs étrangers, car peu mis en valeur par les agences immobilières, regorgent de pépites à des prix extrêmement faibles.

Les quartiers les plus touristiques comme le Chiado, l’Avenida da Liberdade, ou encore Príncipe Real sont évidemment les plus appréciés et donc les plus chers du moment au mètre carré.

 

Les prix d’ acquisition sont déjà très élevés, le potentiel de hausse sera peut-être plus faible. D’autres quartiers populaires comme l’Alfama, Graça, ou encore Mouraria sont des zones plus typiques, avec beaucoup de charme et qui commencent à être rénovées. La vie quotidienne y est très agréable, les transports très présents. Les prix restent encore abordables, entre 2.200 et 4.000 € / .

 

L’investissement peut s’avérer très rentable tant d’ un point de vue locatif, que dans l’optique d’ une revente à moyen ou long terme. À l’ouest de Lisbonne, des quartiers comme Ajuda ou Prazeres ont l’inconvénient relatif d’être éloignés du centre historique (20 minutes en transport). Ils sont actuellement moins recherchés à la location par les touristes occasionnels. Cependant, ces quartiers encore peu visibles des investisseurs étrangers, car peu mis en valeur par les agences immobilières, regorgent de pépites à des prix extrêmement faibles.

Nos conseils

IMPORTANT NOTICE: This website uses cookies. By continuing to use this website you consent to the use of these cookies.

AccepterComment configurer